Retour sur plus de dix huit ans de généalogie en ligne…

Les principaux administrateurs du site

  • Cédric Malvache
  • Christian Malvache
  • Guilain Malvache
  • Alcide Malvache

Grandes dates

Octobre 2000: Achat du nom de domaine Malvache.com, avec pour but de lister les Malvache de France (vivants)

En 2002, une première partie (une version pdf), fut mise en ligne.

2005: Achat du nom de domaine : Malvache.fr

En 2005, les branches principales sont en ligne sous forme de site web (statique)

depuis 2009, l'arbre est mis en ligne et éditable en ligne grâce au logiciel Webtrees (skin personnalisé par mes soins).

2012, ouverture du wiki

Quelques Chiffres

  • 2002→200 individus
  • 2005→600 individus
  • 2007→633 individus
  • 2008→641 individus
  • 2009→710 individus
  • 2010→5538 individus
  • 2011→7438 individus
  • 2012→16305 individus
  • 2013→24450 individus
  • 2014→27424 individus
  • 2015→29496 individus
  • 2016→30360 individus
  • 2017→31420 individus
  • 2018→32004 individus

Pourquoi autant d'individus dans cette généalogie ?

Le site a pour but de retracer la généalogie des Malvache et Hermary au fil des siécles. Toutefois, dès qu'un patronyme apparait plusieurs fois nous l'explorons, ce qui explique que,finalement, des patronymes comme Petitprez, Loridan, Bourel, Traisnel, Bacquaert, Liefooghe, Vieren, Stoffaes, Delassus, Rooses… soient très présent.

Ils sont les racines de cet arbre

  • Michel Hermary
  • Guilain Malvache

Tous deux ont entrepris il y'a quelques années (Guilain en 1975 !!! je n'étais pas encore né !) de réaliser leur arbre généalogique. Ils m'ont confiés leur travail et je les remercient de leur confiance.

Combien coûte le site par an

Noms de domaine + hebergements: malvache.fr, malvache.com : 94.50 € TTC

Hebergement: OVH

Logiciel utilisé: Webtrees (logiciel libre)

Généalogie et vie privée

Concernant les personnes decedes: “…S’agissant des personnes décédées, il n'existe pas de dispositions spécifiques protectrices prévues par la loi « informatique et libertés ». …En tout état de cause, le décès entraîne l'extinction de la personnalité juridique du défunt et, sauf exceptions, de tous les droits extra-patrimoniaux dont il était titulaire, seuls les droits patrimoniaux étant transférés aux héritiers. …Il est de jurisprudence constante que le droit d'agir pour le respect de la vie privée s'éteint au décès de la personne concernée seule titulaire de ce droit. …Le droit au respect de la vie privée n'appartient donc qu'aux vivants et ne se transmet pas aux héritiers. …”

Plus d'informations sur vos droits: Jurizine.net

  • a propos.txt
  • Dernière modification: 2018/04/17 17:22
  • par cmalvache